Pour nous trouver :

Alcool Alsace Addictions

Maison Multiassociative

7 rue des loisirs

67120 MOLSHEIM

 

Téléphone : 07 70 96 29 83

Cliquez ici

Agenda & Actualités

Vous pouvez vous rendre sur la page Agenda afin ce vous tenir informé des différentes activités de notre association: réunions, groupes de parole, sorties et autres événements. Cette page est mise à jour de façon régulière.

Cliquez ici

Permanences & Réunions

Dans un but non-lucratif, certains membres de notre association se rendent à des rendez-vous, de façon hebdomadaire afin de tenir des Permanences & Réunions. De façon générale, ces permanences sont principalement organisées à Wasselonne et Saverne.

Cliquez ici

Nous contacter

Vous voulez devenir membre ou simplement nous rendre visite ? 

 

Vous pouvez directement vous rendre à l'adresse indiquée ci-dessus les semaines impaires le mercredis à partir de 20h00. 

 

Utillisez notre formulaire de contact pour obtenir davantage d'informations.

 

Cliquez ici

Citation du mois

 

« Un jour, on te dit que reprendre un verre d’alcool ce serait comme aller se baigner sans savoir nager. Quand on sait qu’on va se noyer, on réfléchit. »

 

Jacques Dutronc

 

 

 

Quelques définitions

 
Il y a maladie alcoolique quand un individu a perdu la liberté de s’abstenir d’alcool.

La prise de conscience

La prise de conscience du problème alcool survient après une moyenne de 25 à 30 interventions diverses de la part des proches, des amis, du milieu du travail ou des soignants.

Définition du déni

Selon le petit Robert ; c’est le refus de reconnaître une réalité dont la perception est traumatisante pour le sujet. Ce déni n’est donc pas forcément conscient pour le sujet.

La dépendance c’est la rencontre de trois facteurs

1. Un individu et sa vulnérabilité personnelle à la fois innée, c’est à dire génétique, et acquise tout au long de sa vie.

2. L’environnement et le milieu socioculturel.

3. Une substance psychoactive.

Les différents stades du déni

Je n’ai pas de problème.

J’ai un problème mais ce n’est pas l’alcool.

L’alcool contribue à mes difficultés.

L’abstinence peut m’aider mais je peux me contrôler.

L’abstinence est la seule aide valable.

Que faire face au déni ?

Discours ouvert non culpabilisant…

Objectif non pas l’aveu mais la prise de conscience qui prendra du temps…

Etablissement d’une relation de qualité évitant la confrontation…

Le déni est un système de défense permettant d’éviter la réalité et la souffrance…

La personne dépendante du produit alcool est un malade.

Les principaux critères de l’alcoolodépendance

Le désir compulsif d’alcool.

La difficulté du contrôle de la consommation.

La prise d’alcool pour éviter le syndrome de sevrage.

Le besoin d’augmenter les doses pour atteindre le même effet.

La place centrale prise par l’alcool dans la vie du consommateur.

Symptômes de sevrage

Troubles subjectifs : anxiété, agitation, irritabilité, insomnies, cauchemars, etc.

Troubles neurovégétatifs : sueurs, tremblements, tachycardie, HTA, etc.

Troubles digestifs : anorexie, nausées, vomissements, etc.

Parfois des confusions : confusion, hallucinations, délirium, convulsions, hyperthermie, etc.

Le sevrage alcoolique

Le sevrage alcoolique, c’est l’entrée dans un processus d’abstention complète et durable d’alcool.

Pour le buveur dépendant la seule solution est l’abstinence totale et définitive !!!